samedi 20 avril 2013

Kanyar vous raconte des histoires

Je n'arrive pas à trouver le bon angle pour parler de la revue Kanyar. Et pour cause : je suis très impliquée dedans. 
Donc, voici l'édito d'André Pangrani, directeur de publication :
"Kanyar est une nouvelle revue semestrielle indépendante qui compte promouvoir la création et la lecture de nouvelles, scénarios, récits, pièces de théâtre et autres poèmes d'auteur(e)s de l'île de La Réunion et du monde entier qui l'entoure.
Pour lancer cette aventure, des auteurs ont confié à la revue Kanyar des nouvelles, des récits ou encore des scénarios, tous inédits et surprenants, rassemblés dans un ouvrage de 208 pages et d’un beau format de 18 x 24 cm. 
Des rues du quartier du Chaudron à l’île de La Réunion à celles de Tuléar à Madagascar, des trottoirs de Salvador au Brésil à ceux de Dakar au Sénégal, d’une route nationale à l’autre, d’une plage de l’océan Indien à la Côte d’Azur, d’un sous-bois des bords de la mer Noire à la jungle entourant le fleuve Congo, Kanyar a l’ambition folle et modeste d’embrasser les singularités du monde, d’où qu’elles viennent et quelle que soit la langue dans laquelle elles souhaitent nous, vous, parler."

Au sommaire

Vous découvrirez, au sommaire de ce premier numéro de Kanyar, par ordre d’apparition : Tulé ! Tulé ! d’Emmanuel Genvrin - Double salto arrière de Pierre-Louis Rivière - Une île, immonde et Un galet dans le pare-brise d’André Pangrani - Plaid de Marie Martinez - Nationale 4 d’Emmanuel Gédouin - Dakar blues de David-Pierre Fila - La méthodologie du jeu d’acteur et Ulimina de Bertrand Mandico - Les garçons d’Edward Roux - Longing (Désir) en version bilingue (anglais-français) d’Elina Löwensohn - Le pouvoir de Cordélia de Xavier Marotte - Chambre verte de Cécile Antoir - Le Prophète et la Miss de l’Équateur d’Olivier Appollodorus (dit Appollo).
Et l'illustration de couverture est d'Emmanuel Brughera.

Le lien

Pour visiter le site de la revue Kanyar.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire