mercredi 9 octobre 2019

L'élégante étrangeté d'Edward Gorey

Une anthologie, c'est son titre, tout simplement, d'Edward Gorey rassemble, pour la première fois en France, les meilleures œuvres de l'écrivain-dessinateur américain parmi la centaine qu'il a publiée.
Il s'agit de 5 recueils présentés dans leur ordre de parution, de 1961 à 1977 : L'Enfant guigne, Les Enfants fichus, L'Aile ouest, Total Zoo, Le Couple détestable.
Où l'on explore l'univers d'Edward Gorey (1925-2000), insolite et bizarre, gothique, sombre et mystique, étrange et beau, tendre et monstrueux, comme l'absurdité de la vie et de la mort, peuplé de fantômes, d'animaux imaginaires, d'effroyables destins d'enfants, avec des dessins à la plume, extrêmement détaillés.
On devine l'influence de l'œuvre de cet artiste excentrique sur celle du cinéaste Tim Burton qui le considère comme son maître.
Cet élégant album fait partie des livres "ovnis" publiés par Le Tripode, qui ne ressemblent à rien de connu, alliant littérature et images, magnifiques.

Éditions Le Tripode, 2019, 16, 5 x 17,5 cm, 176 pages.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire