mercredi 23 août 2017

Zone interdite

Toute concordance avec des faits réels ou imaginaires, toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé ne seront absolument pas fortuites.
La Zone des murmures de Natacha Nisic est une histoire dérangeante et surprenante qui finit en beauté.
Deux jeunes gens, Franck et Lise, travaillent dans une agence web parisienne dirigée par un patron sans scrupules. Ils décident de se déconnecter de leurs écrans et téléphones et de partir en weekend dans les Alpes-de-Haute-Provence, dans une zone sans réseaux. Au début, tout semble normal, puis une gêne s'installe. L'ambiance est bizarre entre eux, comme s'ils se connaissaient à peine. Au fur et à mesure qu'ils s'enfoncent dans ce bout du monde isolé, des incidents surviennent, étranges ou cauchemardesques, comme une attaque d'insectes géants. Chacun a des réactions incongrues. Lise est phobique. Franck semble cacher quelque chose. Le décor est désolé, angoissant, alors qu'on s'attendrait à un paysage merveilleux.
On peut être perturbé par le début de cette histoire déroutante, au risque de décrocher, mais il faut persévérer car la fin inattendue est lumineuse.
Soudain, un dénouement truculent éclaircit tout et le dernier quart du livre est jubilatoire.

Éditions Tohubohu, 2017, 296 pages.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire