lundi 10 septembre 2018

Autoportrait de Willy Ronis

Quand Willy Ronis commente une cinquantaine de ses photos, il raconte des histoires, des moments de sa vie et des instants de photographe.
Au fil des textes se dessine un autoportrait émouvant.
Dans le recueil Ce jour-là, tous les commentaires commencent par ces mots : ce jour-là.
J'ai la mémoire de toutes mes photos, elles forment le tissu de ma vie et parfois, bien sûr, elles se font des signes par-delà les années. Elles se répondent, elles conversent, elles tissent des secrets.
Les photos de Willy Ronis sont toujours fortes en soi et pourraient se passer de commentaires, mais les anecdotes sont émouvantes, tendres avec ses modèles et ses souvenirs.
Parfois les larmes me sont montées au yeux.


Éditions Folio n° 4801, 2008, 208 pages.
On peut voir, jusqu'au 29 septembre 2018, une belle exposition gratuite au Pavillon Carré de Baudouin à Paris (121, rue de Ménilmontant).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire