jeudi 19 décembre 2019

Ode aux typographes

Les éditeurs, secrétaires de rédaction, imprimeurs, auteurs et autres passionnés de lettres vont apprécier ce Dictionnaire de l'argot des typographes, augmenté d'une histoire des typographes au XIXe siècle et d'un choix de coquilles célèbres, d'Eugène Boutmy.
L'ouvrage nous invite dans l'univers insolite de ce métier vieux comme l'imprimerie, son histoire — riche en faits et fugues alcoolisées — et surtout sa langue pittoresque et imagée.
Où l'on découvre que ce jargon haut en couleurs est peuplé d'animaux : si l'on sait ce qu'est un canard, on connaît moins les chiens, les singes, les chèvres, les loups-phoques, les hannetons (quand ce ne sont pas des araignées dans la coloquinte)...
Les coquilles — la hantise du correcteur et du typographe — dont l'étymologie est inconnue (l'auteur nous propose sa version) font l'objet d'un chapitre entier tant il y a d'anecdotes malencontreuses à raconter.
Enfin, pour terminer le bestiaire, un florilège d'âneries que des typographes ou gens de lettres dignes de ce nom n'auraient pas dû laisser passer.
Si la modernisation de l'imprimerie a fait disparaître ce métier, son histoire et son langage revivent grâce à cet ouvrage.

Éditions Le Mot et le Reste, 2019, 152 pages.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire